Vortexte

Résidence Texte - Arsenic

Création Contrevent[s] 2018

"Hordes qui suivrez, lisez attentivement ces lignes. Peut-être vous apporteront-elles quelques clefs pour ouvrir des portes que nous situons encore mal ; peut-être vous feront-elles sourire par leur naïveté ou leur imprécision, si votre science est plus avancée que la nôtre. Quoiqu'il en soit, les voici:

"Ce que les anciens scribes ont appelé improprement "magie", "formule magique", sortilège", je sais aujourd'hui qu'on le doit à ça: à cette capacité -- jamais suffisamment sentie dans son extension pourtant incroyable -- d'articuler par nous-mêmes du vent vif. De le générer à partir de nos propres poumons, ce vent, pour ensuite le séquencer et l'accélérer à coups de glotte, jusqu'à atteindre cette vitesse intérieure de souffle qui, sous la forme si particulière des mots et des sons qui peuvent fuser de nos gorges, s'expulsent alors en vortexte. Vortexte ? J'entends par ce terme une spirale automotrice et autoconsistante de mots-souffles qui acquièrent, hors de nous, force de métamorphose -- laquelle force peut donc, exactement comme n'importe quel chrone, transformer localement ce qu'elle traverse."

Damasio Alain, La Horde du Contrevent

Mise en scène et dramaturgie, Isis Fahmy

Avec Océane Court-Mallaroni, Mélina Martin et Lucas Meister

Vifs remerciements aux hordiens Anne Briset, Jonas Lambelet, Benoît Renaudin et Marie-Elodie Vattoux pour leurs conseils et présences pendant la résidence.

Merci à Patrick De Rham et l'équipe de l'Arsenic pour l'accueil

 

Sorties de résidence les 29 et 30 août 2018

 

 

 

 

Un projet de la compagnie IF dans le cadre de la bourse de compagnonnage théâtral 2017/2019, soutenu par l'Etat de Vaud et la Ville de Lausanne